5 conseils pour vous aider à améliorer vos compétences en matière de modélisation BIM

Tout le monde sait que l’adoption de la BIM s’est accélérée au cours des dernières années.

Les organisations vont désormais au-delà des projets de validation de concept et mettent en œuvre des processus BIM dans l’ensemble de leur organisation. Si vous voulez le creuser cette question, découvrez le site URL. Si vous êtes quelqu’un qui cherche constamment à améliorer ses compétences, ou si vous débutez en tant que modélisateur BIM et n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, ces cinq conseils vous aideront à améliorer vos compétences en modélisation BIM.

A voir aussi : 10 activités d'automne pour 4 jours de plaisir automnal !

Même si vous travaillez en tant que modélisateur BIM depuis un certain temps déjà, ces conseils vous seront certainement utiles. Continuez donc à lire !

Le BIM est plus qu’une simple modélisation 3D.

Sujet a lire : Comment économiser sur les retraites avec PensionFundFinancing

Si la modélisation 3D est un aspect essentiel de la BIM, il est également important de se rappeler que la BIM est plus qu’une simple technique de modélisation. Si vous voulez le creuser cette question, découvrez le site Visiter ce lien.

Il s’agit d’une approche de modélisation.

Lorsque nous parlons de BIM en tant qu’approche, nous voulons dire que le BIM implique une variété de disciplines différentes, y compris – mais sans s’y limiter – l’architecture, l’ingénierie, la gestion de projet, la construction, et plus encore. Elle implique également différents types d’informations. Il s’agit d’informations sur le bâtiment, le site et l’environnement, ainsi que d’informations sur la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance du bâtiment.

Définissez vos propres normes

Lorsque vous débutez en tant que modélisateur BIM, vous modélisez selon les normes de la personne qui vous a engagé. C’est normal. Cependant, une fois que vous serez mieux établi dans le secteur de la modélisation BIM, vous rencontrerez de nouveaux clients qui ont leurs propres normes en matière de modélisation BIM.

Dans ce cas, vous risquez de modéliser selon leurs normes sans même vous en rendre compte. C’est pourquoi il est important de définir vos propres normes.

Pour ce faire, mettez vos normes par écrit et partagez-les avec vos clients. Vous aurez ainsi la liberté de vous concentrer sur votre travail sans vous soucier de vous conformer aux normes de quelqu’un d’autre.

Utilisez les bons outils pour votre travail

Lorsque vous débutez en tant que modélisateur BIM, vous n’avez pas envie de dépenser beaucoup d’argent en logiciels.

C’est normal. Cependant, vous devez vous assurer que vous utilisez les bons outils pour votre travail. Si vous utilisez les mauvais outils, vous risquez de passer plus de temps à réparer vos modèles qu’à les modéliser. Lorsque vous choisissez un logiciel BIM, il y a quelques points à garder à l’esprit. Premièrement, assurez-vous que le logiciel prend en charge la BIM. Deuxièmement, assurez-vous qu’il prend en charge le niveau de détail requis pour votre projet. Et enfin, assurez-vous qu’il est convivial et facile à utiliser.

Soyez cohérent et tenez un registre

À mesure que vous acquerrez de l’expérience en tant que modélisateur BIM, vous commencerez à remarquer que vos modèles sont cohérents d’un projet à l’autre. C’est important car la cohérence est la base d’une bonne modélisation. Malheureusement, la plupart des gens ne l’apprennent qu’après avoir modélisé pendant des années et vu les erreurs commises par les débutants. Mais il existe un meilleur moyen d’y parvenir. Vous pouvez commencer à vous préparer au succès en étant cohérent dès le début. L’une des façons d’y parvenir est de développer une norme pour les types de fichiers que vous créez et les conventions de dénomination que vous utilisez.

Demande de commentaires

À mesure que vous gagnez en expérience en tant que modélisateur BIM, vous pouvez constater que vos clients sont satisfaits de vos modèles. Toutefois, cela ne signifie pas que vous faites tout correctement. En fait, cela peut signifier le contraire. Vos clients sont peut-être trop polis pour vous dire que vos modèles ont besoin de quelques améliorations. Dans ce cas, vos clients peuvent être satisfaits de vos modèles, mais ils ne seront pas prêts à payer le prix fort pour ceux-ci. C’est pourquoi il est important de demander un retour d’information. Lorsque vous recevez vos premiers modèles et avant de commencer à travailler sur votre premier travail, demandez à vos clients d’examiner vos modèles et de vous donner leur avis. Cela vous permettra de savoir où vous en êtes. Cela vous permettra également de prendre des mesures pour améliorer votre approche du mannequinat. Cela vous aidera à commencer à être payé ce que vous méritez.

Conclusion

Ces cinq conseils vous aideront à améliorer vos compétences en matière de modélisation BIM. Même si vous travaillez en tant que modélisateur BIM depuis un certain temps déjà, ces conseils vous seront certainement utiles. Si vous êtes quelqu’un qui cherche constamment à améliorer ses compétences, ou si vous débutez en tant que modélisateur BIM et que vous n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, ces cinq conseils vous aideront à améliorer vos compétences en modélisation BIM.